CAPES

Le Centre d’analyse des politiques économiques et sociales (CAPES) est une structure de recherche d’innovation et de prospective de haut niveau, dotée de personnalité juridique et de l’autonomie financière et de gestion. Il est rattaché à la présidence du Faso. 

Présentation

Créé par décret n°2000-171/PRES du 16 mai 2000, le CAPES à l’origine était une administration de mission placée sous la tutelle technique de la Présidence du Faso, avec comme principal bailleur la Fondation Africaine pour le Renforcement des Capacités (ACBF).

Le 05 octobre 2018, après le retrait de l’ACBF, le CAPES s’est doté d’un nouveau décret n°2018-0862/PRES portant création, attributions, organisation et fonctionnement dont l’objectif, pour les hautes autorités du pays, est de rendre l’institution plus viable et efficace dans ses missions.

Il intervient principalement dans le domaine de l’analyse prospective, de la veille stratégique et l’intelligence économique, l’élaboration des politiques publiques et dans le domaine du renforcement des capacités.

Son apparition dans le paysage institutionnel actuel du pays participe de la volonté des autorités burkinabè de renforcer la capacité nationale de gestion du développement, de promouvoir et de développer l’intelligence économique et l’analyse prospective.

Les activités du CAPES ont été officiellement lancées le 8 avril 2002.

Doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière et administrative, le Centre est entièrement financé actuellement par l’Etat burkinabè.

Vision

Le renforcement des capacités est considéré comme un objectif stratégique de long terme et nécessite par conséquent une posture prospective. La vision du CAPES c’est d’être, à terme, un centre d’excellence en matière de renforcement des capacités, d’analyse et d’évaluation des politiques économiques et sociales, d’intelligence économique et de prospective.

Mission

La mission principale du CAPES est de contribuer à mettre en œuvre l’action gouvernementale en matière d’intelligence économique et de renforcement des capacités, dans le cycle de la définition, de l’exécution et du suivi des politiques publiques (macroéconomiques et sectorielles) visant à assurer les fondamentaux de l’économie (croissance et développement) et à réduire la pauvreté.

Objectifs

Les objectifs statutaires qui étaient assignés au Centre à sa création restent pour l’heure pertinents, avec toutefois un accent particulier sur la gestion des connaissances et le développement de partenariats.

Ainsi le CAPES poursuit les objectifs suivants :

  • Aider à la conception et à l’analyse des grandes lignes de la politique économiques et sociale à moyen et long termes ;
  • Organiser des formations en matière de gestion et d’analyse des politiques économiques en général et dans les domaines des études prospectives en particulier ;
  • Améliorer la disponibilité et la qualité des informations, et faciliter les échanges d’expériences par consolidation d’une base de données et l’établissement de liens avec les autres centres et structures similaires ;
  • Animer le réseau d’experts en analyses prospectives et de politiques économiques et sociales ;
  • Développer des partenariats stratégiques avec des institutions et structures intéressées par le renforcement des capacités, à l’effet d’engager des études et des formations conjointes ;
  • Contribuer à la promotion de l’intelligence économique et de la prospective ;
  • Fournir au gouvernement et à l’ensemble des opérateurs économiques les services d’une instance moderne de conception, d’analyse et de suivi des politiques économiques et sociales ;
  • Favoriser le dialogue et la concertation pour développer des synergies d’actions entre les acteurs étatiques et non étatiques.

** Instances de gouvernance et de gestion

Les instances de gouvernance et de gestion du CAPES sont les suivantes :

  • Le Conseil d’orientation

Présidé par le Directeur de Cabinet de son Excellence Monsieur le Président du Faso, le Conseil d’Orientation (CO) est l’organe de décision. Sur convocation de son Président, il se réunit deux (2) fois par an en session ordinaire et en session extraordinaire chaque fois que de besoin. Il est composé de neuf (09) membres représentant les différentes structures clefs du tissu socioéconomique du pays.

  • La Direction exécutive

La Direction Exécutive du CAPES est l’organe chargé de la mise en œuvre des décisions du Conseil d’Orientation et des activités du Centre.

La Direction Exécutive est organisée en départements et directions d’appui.

Les départements sont :

  • Le département économie et développement ;
  • Le département prospective et veille stratégique ;
  • Le département sociologie et secteurs sociaux ;
  • Le département évaluation et chaque département est dirigé par un expert assisté de chargés d’études.

Les directions d’appui sont :

  • La direction de I’ administration et des finances ;
  • La direction de l’information et de la communication.

La direction de l’administration et des finances est dirigée par un directeur assisté d’un comptable et celle de l’information et de la communication par un directeur assisté d’un communicateur.

*** Réalisations majeures depuis sa création

  • Des études dont :

Le renforcement des capacités au Burkina Faso :

  • État des lieux et éléments de stratégies, 2003,
  • Exportations, croissance et lutte contre la pauvreté au Burkina Faso, 2003,
  • Analyse situationnelle dans quatre régions du Burkina : Cascades, Hauts-Bassins, Sahel et Sud-ouest, 2004,
  • Etat des lieux des savoirs locaux au Burkina Faso, 2006,
  • Les médias, l’information publique et la lutte contre la pauvreté au Burkina Faso, 2007,
  • Evaluation de l’assistance technique pour le renforcement des capacités au Burkina Faso, Septembre 2008,
  • La référence des filières du PAFASP et sur les chaînes de valeurs pour les filières ciblées par le PAFASP,
  • Politique Nationale de Développement Durable de l’Elevage (PNDEL) du Burkina Faso, 2009
  • Plan d’Actions et Programme du Secteur de l’Elevage (PAPISE) du Burkina FASO ,2010
  • Croissance et pauvreté au Burkina Faso : une approche en équilibre général calculable (Rapport définitif 2011).
  • Autonomisation des femmes dans le secteur agricole au Burkina Faso ,2013
  • Document de programme pour l’autonomisation des femmes en agriculture au Burkina Faso, 2014,
  • Revue Pays : Bilan des actions de renforcement des capacités dans la mise en œuvre des principaux référentiels de développement au Burkina Faso, 2015,
  • Evaluation des impacts socioéconomiques des investissements réalisés à l’occasion des célébrations tournantes du 11 décembre dans les différentes régions du Burkina Faso, 2021,
  • La laïcité au Burkina Faso : état des lieux et perspectives ,2021.
  • Des Documents de Travail (du type Working Papers) auxquels s’ajoutent plusieurs articles publiés dans le trimestriel d’information CAPES Infos ;
  • Des actions de formation et de renforcement des capacités (généralement sous forme d’ateliers et séminaires) ayant touché un large éventail de public ;
  • Un centre de documentation et d’information bien fourni en ouvrages d’économie, de sociologie, de communication, etc., et doté d’une connexion Internet haut débit illimité.

Effet des réalisations :

  • La prise de conscience au niveau des acteurs du développement quant à l’importance du renforcement des capacités comme composante essentielle du processus de développement socio-économique du Burkina Faso ;
  • Le façonnement d’une vision partagée de la problématique du renforcement des capacités au Burkina Faso, perçue comme un processus endogène s’inscrivant dans le long terme et nécessitant une approche holistique ;
  • La prise en compte de la question des capacités dans le PNDES du Burkina Faso ;
  • Une plus grande visibilité du Centre qui est l’objet de multiples sollicitations et qui a noué de nombreuses relations de partenariat avec des organisations de réputation internationale.

AUTRES MEMBRES

CRPA

E-mail : info@crpa-ci.org Adresse physique : Abidjan, Cocody-Angré, Star 5 villa 40. Téléphone : (+225) 22 42…

CROP

Email :  administration@crop-africa.org / contact@crop-africa.org Adresse : Adidogome, Carrefour La Pampa, 05 BP 568 Lomé 5, Lome-Togo…