Côte d'Ivoire, Konrad Adenauer Stiftung

Enquête sur la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO : cas du Bénin et de la Guinée

Auteurs :  Blanche Sonon (Social Watch Bénin) (lead), Paul Melly (Chatham House), Pamela Agbozo (Social Watch Bénin), Thierno Malick Diallo (Stat View International), Richard Houessou (Afrobaromètre).

RÉSUMÉ 

Avec une population d’un milliard trois cent millions d’habitants, l’Afrique a un énorme potentiel économique, et du point de vue de la démographie, dont l’écrasante majorité est jeune, présente une main-d’œuvre importante, très mobile. Face à la recherche du bien-être, cause majeure de migration selon Afrobaromètre, les mouvements de population sont essentiels non seulement pour l’échange de biens et de services mais aussi pour l’amélioration du quotidien des individus qui s’y engagent. Au bénin et en Guinée, deux pays aux flux migratoires non négligeables, les mouvements au niveau des frontières se heurtent cependant à la mise en pratique lente de décisions déjà entérinées sur le papier, pour faciliter les échanges entre les peuples. Ce papier propose des solutions, telles que l’information et la sensibilisation des usagers, le renforcement en moyens matériels des postes frontaliers, l’interconnexion des administrations douanières ou encore la création d’une monnaie commune.

Mots clés: libre circulation, sous-région, CEDEAO.

Commenter